Quand j'ai vu le thème du nouveau défi des Piqueuses de jases, j'etais ravie : du surf, de la liberté, des cheveux blondis par le sel et le soleil. Tout moi quoi! Quand j'ai vu la date , j'ai déchanté. 

Comment dire? Le 4 juillet est non seulement la fête nationale des États-Unis, l'anniversaire d'Elie Saab (40 ans aujourd'hui, Elie si tu me lis, happy birthday!), la sainte Berthe, mais aussi le dernier jour de cette année scolaire. Et quand on est maîtresse et directrice d'ecole... c'est  la course!!

Mais je ne laisserai pas passer un défi des Piqueuses de jases, c'est un principe (comme pour feu le défi 13). Et au défi s'est ajouté le défi "chiche" lancé par Charlotte un soir de flânerie sur FB. Je ne résiste pas à un "chiche?"  Et voici donc l'objet du double-défi :

le DIY de l'abri de plage de surfeur en Liberty

1) Rassemblez votre matériel : une planche de surf, vos plus jolis coupons de Liberty (un coupon de 2 mètres pour la paroi, un coupon d'1 mètre pour le sol). Des coupons moins coûteux peuvent aussi faire l'affaire, mais votre abri aura l'air plus négligé...

matos

2) Calez votre planche de surf, dans le sable, contre un cocotier, contre un rocher, contre un surfeur oisif. Dans le cas présent, contre un saule (plus rare sur la plage, soit). Coincez votre coupon de 2 mètres de Liberty avec des nœuds, des pinces à linge ou avec les doigts du surfeur qui pour le coup sera moins oisif. 

 abri

3) Étendez un autre coupon au sol pour y poser votre fessier qui le vaut bien. Vous pouvez à ce moment-là choisir de coordonner vos coupons de Liberty ou de jouer la carte de la liberté totale et ne tenir compte d'aucune règle concernant les couleurs ou motifs. J'ai pour ma part choisi une thématique florale. On peut tout à fait imaginer assortir les coupons de Liberty au short du surfeur, voire même lui coudre un short en lib'.

 tapis

 Pour retrouver les réalisations des autres Piqueuses de jases qui elles ont dû sortir leur machine...

89777429_p 

Bon allez, je vous laisse. Je vais surfer...

redim_cf5b7b0e0a8779d2f043581cd69a175b_1282685511

Non je rigole, ce n'est pas moi mais avouez que vous y avez cru. Il s'agit de Maya Gabeira, surfeuse de grosses vagues brésilienne.