J'ai nommé l'Indispensable de Delphine et Morissette.

J'avais ce patron depuis quelques temps, mais comme toujours, j'attends, je me tâte, je couds une Marthe, je procrastine... jusqu'à ce qu'enfin, je trouve le coupon qui crie : "C'est moi! Je suis celui qu'il te fallait pour ce patron (même que tu m'as depuis 3 ans et que tu ne m'as plus regardé depuis mon achat...)" Mais là, on est dans le cas d'un coupon médisant, évidemment.

Bref j'avais ce patron depuis déjà des mois quand j'ai racheté à Barbara ce joli coupon de vichy gris et rose de la Droguerie. Et paf, l'évidence! C'était le coupon que mon Indispensable attendait. J'ai tout de suite abandonné l'idée de faire des raccords parfaits, et ce du fait des basques... Cousue en avril, la voici (enfin) ici, dans sa version avec basques sur les côtés. 

La demoiselle, sur cintreavec son biais à l'encolure (une finition que j'aime toujours autant)

IMG_3501

 et la basque avec son raccord de carreaux absolument imparfait!

IMG_3504

Et portée... dans une shooting fait par Louise, qui a même pensé aux détails des basques à prendre en photo!

image

Ah! Le plaisir de pouvoir encore faire des photos en Birk un 16 septembre.. 

image

et la basque en action.

image

Voilà, un nouvel Indispensable, un patron à consommer à toutes les sauces! Je tenterai sûrement la version avec basque "intégrale" mais j'avais envie de changer un peu de Marthe ;)