Le problème des relations trop fusionnelles, c'est qu'on en oublie de regarder le monde autour et qu'on se prive de jolies rencontres. C'est exactement ce qui m'est arrivé avec Marthe. Vous connaissez maintenant tou(te)s la passion qui nous anime, nous donnant envie de passer toujours plus de journées l'une contre l'autre.

Vanessa (la cousine de Marthe, de République du Chiffon elle aussi) m'avait tapé dans l'oeil il y a quelques temps déjà... mais sans s'imposer pour autant. Je suis du genre fidèle. Et puis en cherchant il y a peu un patron de robe simple pour mon coupon à grues japonaises, Vanessa m'a rappelé son existence... et ce fut l'évidence. Avec un tissu aussi "chargé", il fallait une forme simplissime et la robe housse était LA solution. Bref deux ans après tout le monde et le téléchargement du patron, voici ma première Vanessa sans empiècement ni dos plongeant.

vanessaCintre

Vous noterez le changement de décor, vous apercevez mon atelier...

IMG_0556

et aussi les "cafouillages" de ma machine, partie depuis en révision (et merci maman pour le prêt de la tienne... J'avais oublié ce que ça faisait de coudre sans fil qui pète ni bouclette côté canette!).

vanessaPortee

Mademoiselle Vanessa portée,

IMG_8250

et portée en extérieur (dans la jolie boutique Sessun d'Aix, ça change de mes éternels murs blancs).

Coupée en 38 pour mon "38 du commerce", sans les empiècements devant et dos. Et vous savez quoi, la 2de est déjà cousue. Oui, j'ai eu quelques jours chez moi sans enfant pendant les vacances et pour la première fois depuis que je couds, je pense, j'ai 3 fringues cousues et pas encore présentées ici. J'ai même cousu d'autres petits trucs! Bref ce blog devrait retrouver un rythme un peu plus actif (enfin).

 s_sh_umezawa_zai_en_Sagami

Je ne pouvais quand même pas vous quitter sans d'authentiques grues japonaises, croquées par Hokusai.