Une copine infirmière libérale galère pour avoir des masques. Elle est professionnelle de santé et galère! Elle les a au compte-gouttes et cherchait donc une solution pour faire ses visites à domicile chez les mamies et les papys inquiets sans ajouter à leurs craintes. Elle les rassure, se protège a minima (on est bien d'accord, ils sont loin d'être hermétiques comme des "vrais").

J'ai (comme tout le monde) vu deux tutos sur le net que je vous partage au cas où vous seriez intéressé.e.s et ne les auriez pas encore repérés.

1. celui que j'ai (grossièrement) utilisé : https://www.atelierdelacreation.com/blog/42-tuto-couture-coudre-un-masque-de-protection

C'est celui que ma copine préférait... et comme ils étaient pour elle.

2. mon préféré... qui faisait peur selon elle, peut-être pas faux! C'est le modèle mis en ligne par le CHU de Grenoble face à la pénurie.

 
Bref voici mes masques avec des variations. Premièrement, la version avec élastiques derrière les oreilles, initialement prévue.

IMG_3631

J'ai pas cousu l'élastique pour qu'elle puisse l'adapter à sa taille. Le dos est en double gaze (impossible à plier joliment mais visiblement bien pour un masque léger). Pour le dos en double gaze, il faudra me croire, je n'ai pas fait de photos avant qu'elle ne passe les récupérer.

IMG_3630

Et là, ce fut le "drame" (tout relatif, on est bien d'accord) : pénurie d'élastique... à moins de taper dans mon stock d'élastique à culottes que je n'ai toujours pas trop cousues. Je la voyais mal avec de la guipure sur l'oreille, pas la peine d'en ajouter aux blagues lourdingues sur les infirmières.
J'ai donc tenté avec du biais, d'abord cousu au bord (le plus clair des deux) puis en conservant le système de coulisses comme pour la version avec élastique. J'attends ses retours du coup...

sans-titre

La voilà donc (mal) équipée en attendant, avec de quoi changer et laver ses masques volontairement faits en coton du coup pour pouvoir les laver à haute température. J'aurai préféré ne pas avoir lui coudre, mais c'est comme ça!
Cet article aurait pu figurer dans le F.U.C.K Club... mais il est plus d'actualité.
La crise de l'hôpital public est mise de côté derrière les louanges aux soignants, j'espère qu'on s'en rappelera une fois la crise du Covid-19 passée... Les héros n'ont besoin de personne, eux oui. Ils ont besoin de moyens financiers et humains. Manu, si tu passes par là...

IMG_3636

Edit de 19h08 : une copine, médecin de PMI, vient de me passer commande pour "30, 50 masques, comme tu peux". Les travailleurs sociaux de la PMI n'ont pas de masques. Faute de stock suffisant, seuls les soignants en ont. C'est pas comme s'ils étaient au contact du public.

Edit du lendemain : la copine infirmière a pu se fournir en masque. Ma souer, assistante sociale en hôpital psychiatrique, non. Les masques sont donc partis la rejoindre à Marseille.