J'ai un problème avec le matelassage. Ca ne me prend pas souvent mais quand ça me prend, il y des points communs à chaque crise : 1) je me décide sur un coup de tête, si possible le soir ; 2) je fais fi des convenances et des mesures ; 3) je suis satisfaite du matelassage mais pas forcément de la suite... sûrement à cause du point 2.

Bref l'envie m'a prise lundi soir après avoir vu sur instagram un bout de pochette à appareil photo qu'avait cousue Blisscocotte. Je n'avais pas de pochette pour mon appareil photo (enfin le notre, mais j'ai tendance à l'accaparer), si ce n'est celle offerte à l'achat : pratique avec ses poches, robuste et protectrice... mais grosse! Dans mon sac, elle prenait toute la place et me "soûlait", comme dirait Louise.

IMG_9007

Elle est tellement épaisse qu'on pourrait mettre 2 nouvelles pochettes dans l'ancienne ;)

Cahier des charges : une pochette "plus près du corps" dans un liberty joli qui aille avec mon nouveau porte-feuille (cadeau de ma soeur pour mes 39 19 ans). Pour la manière, je suis repartie du tuto que j'avais fait il y a un peu plus de 2 ans, le DIY de la pochette matelassée simple et rapide. J'ai juste changé la façon de matelasser pour tenter le quadrillage (si vous voulez matelasser simplement des lignes, rdv ici)

IMG_9005

Voilà donc la pochette en question qui a tout pour me plaire, à un détail près : le bouton est placé trop bas (ou la pochette est trop courte, au choix). Du coup, je ne peux pas la fermer quand l'appareil est dedans. Je me dis qu'en passant la dragonne dans la boutonnière, les risques de chute ou de ballade au fond de mon sac sont quand même limitées...

IMG_9011

Avec les restes de mon matelassage (j'étais partie sur un rectangle un peu grand, taillé en même temps que l'autre... il y a plus de 2 ans ; à l'arrache je vous dis!), j'ai cousu une seconde petite pochette.

IMG_9009

Résultat : elle est tellement riquiqui que rien n'y tient! A part mon labello, ce qui n'a aucun intérêt!

Et avec mon joli porte-feuille...

IMG_9015

Et avant de partir, une petite astuce que vous avez déjà certainement croisée ça et là mais qui fonctionne vraiement : j'ai tracé les lignes de mon quadrillage avec un stylo Pilot frixion... et quand j'ai terminé les pochettes, un coup de fer à repasser et avec la chaleur, l'encre disparaît. Magique et pratique!

Quand je vous dis que j'ai un problème avec les mesures dès qu'il y a matelassage ou rembourrage... voyez : ici aussi.