cintre

Il y a des moments où le titre du blog thérapie mécanique (le blog de Laurie, une de mes acolytes du MSS) me parle plus que d'autres. Ce soir-là, c'était le cas... Occuper mes mains pour mieux m'occuper l'esprit.

bas liquette

Dans la soirée est donc née cette version de Viviane, sans basque ni fioriture.

encolure

Une Viviane sombre mais pas triste, avec des fleurs vieillottes à l'encolure et une petite patte tirée du trésor de ma grand-mère maternelle (du ruban trouvé dans la travailleuse de mon arrière-grand-mère, une histoire de famille). J'avais besoin ce soir là de les sentir avec moi, elles qui m'échappaient...

ruban4

Voici les photos portées, version "blogueuse hors cadre" (j'avais vu cette idée chez Blisscocotte). Je les ai trouvées chouettes, et finalement c'est marrant de vous montrer l'envers du décor. Le cadre habituel des photos... et ce qu'il y a autour du "mur blanc" : leur petit bureau, le cadre décroché le temps de la photo, l'enfant qui goûte, le puzzle en cours (d'où les boîtes avec les pièces triées) et la déco "home-made". Donc ni filtre ni recadrage, juste une fin d'après-midi chez nous à l'heure d'hiver.

DSCN3102

DSCN3107

J'avoue avoir failli coudre une Marthe, mais mon tissu ne s'y prêtait pas... C'est une merveille de coton, trouvée chez Myrtille à Vannes (encore avec Annaïg, j'avais fait du stock cette fois-ci). Il est tissé tellement fin que j'avais du mal à y piquer mes épingles, mais ma machine a eu l'air de l'apprécier. Vous allez le revoir dans peu de temps d'ailleurs puisque le lendemain, je l'ai utilisé pour me coudre une jupe.