IMG_4111

Au XIXe siècle, le bloomer désignait une sorte de jupe culotte bouffante que portaient certaines femmes pour faire de la bicyclette. Son nom vient d'Amelia Bloomer, féministe qui en fit la propagande à partir des années 1850. Bloomer devint célèbre en raison son combat pour la réforme vestimentaire, en défendant un « ensemble composé d’une jupe courte portée sur un pantalon à la turque »[2] qui devait permettre une aisance de mouvement que n’offraient pas les longues robes de l’époque. Ces culottes bouffantes, qui prirent le nom de bloomer, furent largement décriées et raillées par la société de son temps qui dénoncèrent leur inconvenance mais trouvèrent leur usage à partir des années 1890-1900, notamment dans la pratique de la bicyclette. Le bloomer se démocratisa vers 1880, en relation avec les premières campagnes d'émancipation des femmes.

imagesCARLOADL

Au XXIe siècle, le bloomer a trouvé sa place sur les fesses des petites filles et des volleyeuses japonaises, et plus personne ne se souvient de sa naissance libératrice.

Quand j'ai eu le livre "Petites filles modèles", le bloomer M m'a tout de suite tapé dans l'oeil. Je voyais bien Louise avec! Et comme en ce moment, Louise est en pleine phase de rebellion face à l'ordre établi... le bloomer allait devenir son étendard.

IMG_4112

De grandes poches à trésors (comprenez cailloux, sucettes, etc.), des noeuds de "fille" pour faire beau. Dommage qu'il soit un peu trop grand (coupé en taille 110 pour une poupette qui attaque le 3 ans du commerce, quelle idée ?) mais en resserrant un peu l'élastique, ça ira...

 IMG_4131

Pas de meilleure photo, ne cherchez pas... Le mannequin veut pas.

Merci Amelia!

sans-titre

Tissus utilisés : coton à pois (La Malle aux Tissus, Redon), biais liberty Capel moutarde (Ma Petite Mercerie)